Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Le discours de la Directrice

    Madame le Député,

    Monsieur l’Aumônier,

    Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs,

     

    C’est avec plaisir que toute l’équipe pédagogique de l’école vous accueille aujourd’hui « dans une ambiance festive » pour fêter les 40 ans de Dosnon et inaugurer sa nouvelle cuisine pédagogique.

    Monsieur Xavier Villette, Directeur diocésain de l’enseignement catholique, et Monsieur Daniel Dumont, Maire de Couvrelles, s’excusent de ne pouvoir être parmi nous, étant retenus par des obligations, mais se joignent à nous par la pensée.

    Merci à vous, Madame la Députée, d’être venue jusqu’à Couvrelles alors que vous avez de nombreuses obligations par ailleurs.

    Merci à vous, Monsieur l’Aumônier, d’avoir accepté de bénir la nouvelle cuisine pédagogique.

    Merci à vous tous, anciens professeurs, anciennes élèves, parents, professeurs, amis de Dosnon d’avoir répondu à notre invitation.

    De nombreuses autres personnes n’ont pu venir jusqu’à Dosnon et ont adressé leur témoignage de sympathie à l’occasion de cette journée et je les en remercie vivement.

    Nous aurons évidemment une pensée particulière pour Marie-Florence Bernard, ancienne directrice de Dosnon, décédée en 2002 dans un accident de la route.

     

     

    40 ans ! Dosnon a 40 ans et nous voulions marquer l’événement.

    Le bâtiment de l’école a été construit en 1969, à côté du Château de Couvrelles, sa résidence d’application, et la première promotion d’élèves est rentrée en septembre 1970 – Nous avons du reste aujourd’hui parmi nous Françoise Stéphan, élève de cette première promotion. Merci Madame, d’être venue !

    Dosnon est née à l’initiative de parents et de leurs amis désireux de créer une école hôtelière qui soit à la fois un lieu de formation scolaire et professionnelle et une structure éducative qui permettent aux adolescentes d’acquérir un savoir-faire et un savoir-être indispensables, aussi bien pour leur vie professionnelle que personnelle.

    Et je reprendrai la devise d’Isabel Jubin, directrice du lycée privé Sainte-Geneviève de Versailles : « On n’est pas heureux parce qu’on réussit, on réussit parce qu’on est heureux ».

    Je tiens ici aussi à souligner l’apport de la spiritualité de l’Opus Dei, à qui est confiée l’aumônerie de l’école Dosnon. Elle véhicule des valeurs chrétiennes de respect et d’écoute, d’ouverture et de don de soi, d’exigence et de compréhension qui en imprègnent la structure et coopèrent à lui donner toute sa valeur.

     

     

    Pendant 40 ans, se sont succédé ici, à Dosnon, 38 promotions soit 285 élèves. Des élèves de Couvrelles, Braine, Soissons, Fismes, Chauny, Reims, Crépy-en-Valois, Paris… Des élèves de toute la France : Toulouse, Strasbourg, Provins, Marseille, Clermont-Ferrand, Rennes, Bordeaux... Et des élèves de l’étranger et de pays parfois fort lointains ! : la Birmanie, l’Equateur, la Côte d’Ivoire, le Mexique, le Liban… 

    Des élèves qui restent attachées à l’école comme en témoignent les nouvelles qu’elles nous donnent régulièrement et les visites qu’elles nous rendent. Un grand merci pour la constance de leur reconnaissance et pour leur marque de sympathie.

    Pendant 40 ans, les corps professoraux et les équipes éducatives ont inlassablement apporté leur savoir, leur expérience et leur soutien aux jeunes afin de leur permettre d’acquérir un métier, sanctionné par un ou plusieurs diplômes de l’Education Nationale, aujourd’hui le CAP Services Hôteliers, le BEP des Métiers de la Restauration et de l’Hôtellerie et le BAC PRO Restauration. Comment ne pas les en remercier vivement !

    Je rappelle que cet effort de formation a été récompensé en 1998 par le Prix Montgolfier décerné par la Société d’Encouragement pour l’Industrie Nationale, à la première directrice de Dosnon, Jacqueline Godfrin.

    En 40 ans, il s’en passe des choses ! Il serait difficile de tout raconter, de tout retracer. Aussi avons-nous mis à votre disposition les albums photos de ces 40 années.

     

     

    Mais en 40 ans, les choses vieillissent… Il était devenu urgent de rénover la cuisine pédagogique.

    C’est chose faite après 4 mois de travaux et je tiens à remercier vivement les nombreux et généreux donateurs qui nous ont permis de réaliser ces travaux : nous avons obtenu grâce à eux – à vous ! - la belle somme de 21 355 €.

    C’est beaucoup mais c’est peu en comparaison des besoins qui sont les nôtres. Notre bar d’application est encore provisoire. Et comme vous le constaterez en visitant la cuisine, certaines machines n’ont pu être remplacées, faute de moyen (la sauteuse, l’éplucheuse à pommes de terre, l’essoreuse à salade). Ce seront nos prochains investissements, avec votre aide !

     

     

    Avant de nous diriger vers la cuisine que l’abbé Thieux va bénir, je voudrais remercier de son soutien l’association des Amis de Dosnon qui édite Dosnon l’info et participe au rayonnement de l’école.

    Je voudrais enfin remercier les entreprises qui chaque année versent leur Taxe d’Apprentissage à l’école Dosnon et qui contribuent ainsi à maintenir la qualité de l’enseignement que nous tâchons de dispenser.

    Et pour que ce 18 septembre 2010 reste dans les annales de Dosnon, vous trouverez à l’entrée de l’école un livre d’or sur lequel vous pourrez laisser un petit mot, si vous le désirez.

    Merci à tous !

     

    DSCF9503.jpg

    DSCF9504.jpg

    DSCF9513.jpg