Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

- Page 3

  • Rentrée à Dosnon après les vacances de Noël

    Bonne année à tous !

    Après des vacances bien méritées, les cours ont repris à l’école Dosnon. Pour peu de temps… puisque les élèves commenceront leur stage de 4 semaines le 5 février prochain. Mais j’aurai l’occasion de vous en reparler.

    medium_DSCN1098_1_.2.jpgIl me semble que l’enseignement professionnel est peu connu et je me propose de vous donner un aperçu du contenu de certaines matières étudiées par nos élèves.

    Commençons par la Technologie des Services Hôteliers : le cours se découpe en 9 chapitres.

    * le produit chambre : connaître le mobilier et l’équipement d’une chambre suivant la classification de l’hôtel.
    * la literie : les élèves découvrent les différentes sortes de lits et leurs éléments. Ceux qui ont du mal à dormir savent combien cela est important…
    * les locaux de l’hôtel : les parties publiques, les services d’accueil et les locaux de service.
    * le personnel et l’organigramme d’un hôtel : la direction, le Chef, les responsables de l’hébergement et du restaurant, la gouvernante générale, le front-office, le personnel administratif…
    * la mise en place d’une chambre : préparation du chariot-valet, connaître les différents produits d’accueil, préparer la feuille de travail d’une femme de chambre…
    * utilisation des produits d’entretien.
    * techniques de nettoyage d’une chambre à blanc ou en recouche.
    * la buanderie : étape du traitement du linge, principe de la marche en avant.
    * le linge : évaluer un stock de linge, connaître les textiles et leur mode d’entretien.

    Tout cela s’apprend de façon théorique en classe mais également lors des cours de technologie appliquée pendant lesquels le professeur montre à l’élève la façon de faire pratique et lors des travaux pratiques pendant lesquels les élèves s’exercent.

    medium_DSCN1096_2_chambre.2.jpg

  • Une succession sans étoiles

    Parce que le père a les pieds sur terre, son fils n’aura pas la tête dans les étoiles. Antoine Westermann renonce en effet à ses trois étoiles, au moment de transmettre à son fils Eric, « le Buerehiesel » à Strasbourg. La raison : que le futur et jeune chef, de 31 ans, puisse travailler à sa guise, en toute liberté d’esprit. Décision courageuse mais qui montre que nos chefs gardent la tête froide. La reconnaissance est une chose. Ce que celle-ci implique de tension et de contraintes plus ou moins choisies, en est une autre. En restauration comme partout, ce sont les hommes qui comptent. Eric Westermann a entre les mains toute l’expérience acquise auprès de son père. Des mains riches d’un patrimoine et donc prometteuses, mais libres.