Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Ma relaxe

DSCF3216.jpgJeudi 24, je suis allée au tribunal.

Il a prononcé la relaxe de l’ACUT, notre association gestionnaire, d’Agnès Duhail et de moi-même.

Je suis heureuse que la justice ait reconnu que notre école respectait la loi et les normes de l’Education Nationale. J’espérais que cette procédure qui a duré 10 ans se termine mais j’ai appris hier, vendredi 25, que le parquet a annoncé avoir fait appel. Je suis confiante car le jugement du 24 novembre était très clair et solidement motivé. J’ai bon espoir qu’il sera confirmé en appel. Il est grand temps que la réputation de l’école soit clairement rétablie !

Catherine Tissier a porté des accusations graves. Ses accusations m’ont énormément blessée, d’autant plus qu’elles étaient inattendues. C’est une personne dont je me suis personnellement beaucoup occupée. Je ne suis pas la seule à l’avoir fait ; à Dosnon, beaucoup de personnes, compte tenu de sa fragilité, se sont occupées de Catherine Tissier et ont vraiment été aux petits soins pour elle. C’est vrai que c’est un peu déconcertant.

Au cours de l’enquête qui a duré 10 ans une trentaine de salariés ont été auditionnés et tous à l’unanimité ont exprimé leur satisfaction quant à leurs conditions de travail.

Par ailleurs, en mars dernier, le tribunal a adressé une centaine de courriers à des anciennes élèves en leur proposant de se constituer partie civile. Toutes ont refusé et pour un tiers elles ont adressé un courrier au tribunal en précisant qu’elles avaient été très contentes de leur scolarité à l’école Dosnon.

J’ai été surprise, ayant été innocentée, que les médias reprennent encore une fois les propos de Catherine Tissier alors que la justice lui a donné tort à trois reprises.

Mais au-delà des médias, il y a toutes les marques de soutien que nous avons reçues et pour cela, je tiens à remercier toutes les personnes qui nous soutiennent depuis 10 ans :

- les élèves qui ont toujours manifesté leur affection ;

- les habitants de Couvrelles et de la région et plus particulièrement notre maire qui ont toujours été là et qui ont manifesté leur soutien face à des accusations qui étaient très injustes et relayées par les médias ;

- et je voudrais aussi remercier les professeurs, le personnel, les parents d’élèves, les hôteliers qui nous ont toujours fait confiance tout au long de ces années.

Vraiment de tout cœur à tous je vous dis un grand merci.

Commentaires

  • Oui, bien content pour vous, aussi ... et un peu étonné que le parquet fasse appel. Ca fait un peu "harçellement" ... Quant aux "médias" ... vive Internet ...

  • très,très, heureuse pou vous ,pour une foi justice et faite dommage ,que le parquet n'arrive pas a accepte que vous êtes des gens remarquable et honnêtes ,mais les gens intelligents verront dans cela un acharnement sans fondement

  • Oui Bravo pour la relaxe et je dirai comme Henri "cela fait tout a fait harcélement ".Nous aussi nous gardons confiance

  • Oui, du harcèlement et pardon pour le "harçellement" !! On en perd son (peu de) latin ...

  • Quelle Joie!! la vérité a gagné, enfin!!!!

  • Je suis très heureuse pour vous mais cette affaire nous rappelle que le mal est partout! heureusement la justice a fait son travail. je pense que cette pauvre Catherine à vraiment un mal être pour vouloir continuer, espérons qu'un jour elle ouvre ses yeux et son coeur et qu'elle se rende compte de son erreur (pour ne pas dire bêtise).
    Nous pensons fort à vous et je vous remercie une fois de plus pour tout ce que vous m'avez apporté et merci à Marie-Flo qui , je suis sûre est auprès de nous au quotidien.
    On vous aime fort. Et bon courage pour la suite
    Angélique

Les commentaires sont fermés.