Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Lettre des élèves de DOSNON au Tribunal

Couvrelles, le 23 septembre 2011 

Madame  la Juge,

Nous nous permettons de vous écrire de l’Ecole Technique Privée DOSNON suite à ce que nous avons vu et entendu à la radio comme à la télévision.

En tant qu’élèves, nous tenons à vous donner notre point de vue.

Ici à DOSNON, école hôtelière, chacune est libre d’avoir sa religion (catholique, musulmane, bouddhiste,…) et sa culture !

Nous avons une fois par semaine un cours d’instruction religieuse auquel nous ne sommes pas obligées d’assister. Nous avons également une chapelle dans laquelle celles qui le souhaitent peuvent aller se recueillir.

En choisissant de faire notre formation à DOSNON, nous savions ce qui nous attendait. Un stage d’une semaine est proposé aux candidates avant la rentrée officielle.

Nous avons un emploi du temps conforme aux règlementations de l’Education Nationale.

Nos horaires sont les mêmes que ceux des autres écoles.

En ce qui concerne les déjeuners pédagogiques ils font partie intégrante de la formation.

Ceux-ci nous permettent d’approfondir et d’appliquer nos connaissances dans les métiers dela Restauration.

Il en va de même pour nos stages.

Madame la Juge, connaissez-vous une école dans laquelle les élèves sont payés pour aller en cours et apprendre leurs leçons ? Nous non !

Et nous trouvons cela normal car nous ne sommes pas en entreprise ! Nous ne sommes pas salariés ! Nous n’avons pas de contrat ! Si nous avions souhaité une rémunération nous nous serions alors tournés vers une formation en alternance.

En conclusion Madame, nous souhaitons vous dire qu’aucune d’entre nous n’est malheureuse à DOSNON. Nous avons ici une formation complète à un métier d’avenir et obtenons chaque année un diplôme reconnu par l’Etat.

Nous n’avons en aucun cas l’impression d’être asservies et nous aimons ce que nous faisons.

Merci Madame d’avoir pris le temps de lire cette lettre.

Nous vous prions d’agréer, nos salutations distinguées.

 

Les élèves de DOSNON

 

Bénédicte E, Bénédicte O, Cécile E, Estelle B, Hélène B, Julie L, Leslie L, Mathilde C, Savannah P, Sophie N, Ulrike S, Victoria D, Xavière D.

Commentaires

  • BRAVO à vous toutes, les filles, pour cette belle initiative !
    Votre lettre est juste et très complète.

  • Bravo les élèves votre lettre est parfaite juste ce qu'il faut.

  • Bravo et merci les filles! moi aussi je suis très reconnaissante à l'école Dosnon (promo 1980/1983) Dosnon reste toujours super!!!!!! un grand merci à votre directrice. Danielle

  • Bravo les filles! Quelle excellente idée vous avez eu pour écrire une lettre au juge?
    De plus j'ai un grand souvenir quand j'étais élève (promo 1998/2000) pour DOSNON. Delphine

  • Très juste les filles !! Beaucoup de bons souvenir à DOSNON! Profitez-en !!!

  • Madame,

    Mon mari et moi-même ne sommes pas de l'Opus Dei, nous habitons Bruxelles et nous avons mis notre garçon dans une école "Alpha school" école plutôt Opus Dei, jamais notre garçon n'a été aussi heureux, il a été très bien accepté et pourtant nous ne sommes pas de cette mouvance. Il avait d'excellentes notes, je crois que le procès que l'on vous fait n'est pas justifié. Mon fils est maintenant en secondaire et regrette beaucoup son école primaire. Mais peut être que votre école est trop bien ? Il est bien évident que l'ambiance qui règne dans vos écoles est des plus agréables et peut être que cela gêne les institutions en place ?

    Nous espérons que votre procès se terminera favorablement.

    Bien à vous.

    C. GAROT

  • Elle est super cette lettre !!!

  • félicitations pour cette superbe lettre!! que d'élèves épanouies à l'Ecole Dosnon!!! Katia (promo 1991)

Les commentaires sont fermés.