Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Visite d'un atelier de fabrication du Maroilles

Jeudi 4 décembre 2009, les élèves de Dosnon ont assisté à la fabrication du Maroilles par Claire Halleux, à la ferme de la Fontaine Orion à Haution, près d’Hirson. Ce fromage AOC est originaire de la Thiérache, région située à proximité de l’école Dosnon.

DSCF7151.jpgLe Maroilles se fabrique en plusieurs étapes : le lait chaud de la traite du matin est emprésuré à 34°C. Il caille en 1 h, puis est découpé avec un tranche-caillé et brassé durant 1/2 h. Le lactosérum est soutiré, le caillé est réparti régulièrement dans les moules. Les fromages seront retournés cinq fois dans la journée. Le lendemain, les fromages sont salés une première fois à sec, puis plongés le lendemain dans une saumure. Les fromages seront ensuite séchés au hâloir pendant une huitaine de jours avant d'être descendu dans une cave voûtée en briques pour l'affinage.

DSCF7155.jpg
DSCF7164.jpg
DSCF7165.jpg

Cette étape va durer de 6 semaines à 3 mois selon les formats. L'affinage consiste à brosser les fromages avec de l'eau légèrement salée. C’est là que le Maroilles acquière sa teinte rouge-orangée caractéristique. Celle-ci provient d’une bactérie spécifique des lieux saturés en humidité.

DSCF7185.jpg

La visite s’est terminée par une dégustation du Maroilles fabriqué par Claire Halleux qui a reçu la Médaille d’Argent 2009, délivrée par le Ministère de l’Agriculture et de la Pêche au Concours Général Agricole.

DSCF7196.jpg

Les élèves ont constaté que rigueur et savoir-faire sont des atouts indispensables à la réussite de ce délicieux fromage régional d'Appellation d'Origine Contrôlée et ont ainsi davantage assimilé les différentes étapes de fabrication d’un fromage, étudiés en cours.

Commentaires

  • Surement un excellent Fromage ,pas vraiment donné .Mais l'expliquation est trés interressante et je comprends que cela ait passionné les eléves

Les commentaires sont fermés.