Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

« Les internats ont la cote »

C’est le titre du dossier paru le 7 mars dans l’Union que je vous invite vivement à lire :

http://www.lunion.presse.fr/index.php/cms/13/article/111567/LE_DOSSIER_DU_JOUR__Les_internats_ont_la_cote


Je cite : « De l’avis des professionnels de l’éducation, l’internat est en effet considéré comme l’un des remèdes possibles à l’échec scolaire. Au point que Fadela Amara, la secrétaire d’État à la Ville, a inscrit la création « d’internats d’excellence » dans son plan banlieue. (…) Mais pour les établissements, il est aussi un « plus » pédagogique. D’abord parce que les élèves les plus faibles peuvent bénéficier du compagnonnage utile de leurs camarades. Ensuite parce qu’il constitue un argument de poids au moment du choix de l’établissement. C’est ce qui explique que les lycées professionnels figurent parmi ceux qui disposent des plus gros internats. »


1170279248.JPGA mon avis, l’internat offre surtout la possibilité de se concentrer sur ses études du lundi au vendredi sans être fatigué par les moyens de transport à prendre pour se rendre à l’école, sans être tenté par la télévision en arrivant à la maison et sans être déconcentré par les mille choses que l’on trouve toujours à faire avec les copains. Il offre aussi un rythme de vie équilibré et une aide adaptée pour étudier notamment avec la mise en place de l’étude surveillé et du tutorat. Il offre enfin une vie communautaire fondée sur l’apprentissage du respect dû aux institutions et aux autres, comme en témoigne Dominique Lavallée pour qui l’internat offre « la possibilité de nous entraider ».

196474514.JPG

Commentaires

  • Je ne suis pas allé lire l'article, mais je suis bien d'accord avec le titre de ton billet, ma chère belle-sœur, je ne me suis jamais autant amusé qu'en pension : esprit de camaraderie, apprentissage de la discipline, vie en communauté ... et surtout des grands dortoirs de 80 ou l'on pouvait franchement bien s'amuser ...

    De bons souvenirs ...

  • Pas de raison que tout le monde soit d'accord !! Pour ma part, je n'en garde pas un bon souvenir ... le travail ... admettons que l'internat le favorise ... mais avez-vous connu les promenades obligatoires le dimanche après-midi, ou l'assistance aux matchs de rugby du CAB tous les 15 jours ... que de temps perdu ... beurk !!!

Les commentaires sont fermés.