Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Une école ouverte et une formation chrétienne

A Dosnon, pour les élèves qui le désirent et en accord avec les parents, il est possible de recevoir une formation chrétienne. Celle-ci est confiée à la Prélature de l’Opus Dei (www.opusdei.fr), Institution de l’Église Catholique, fondée par Saint Josémaria (www.josemariaescriva.info).

Dosnon est une école ouverte qui ne fait pas de distinction de religion - je n’écris pas « distinction de race », car il me semble évident que le terme catholique, qui veut dire universel, en dit long sur l’attitude à adopter face à autrui. Comme dit Saint Josémaria : « je ne connais qu’une seule race, c’est celle des enfants de Dieu ».

Actuellement, la plupart des élèves sont catholiques mais on compte également la fille d’un pasteur et la fille d’un père de confession musulmane. Nous avons un professeur anglican qui enseigne à Dosnon depuis 17 ans (anglaise et professeur d’anglais) ainsi qu’un professeur protestant et un professeur baptiste.

Cette différence de confession est très enrichissante et favorise la connaissance et le respect des religions. Monsieur Régis Debray, dans le Guide Républicain, écrit dans un article intitulé « Le fait religieux » : « L’expérience spirituelle du sacré, très respectable, est intime et incommunicable. Mais le fait religieux, lui, est partie intégrante de la réalité collective. (…) En somme, le religieux n’est pas confiné dans les lieux de culte, églises, mosquées ou synagogues. Il est en filigrane dans notre vie quotidienne, comme une longue mémoire. » C’est un peu l’expérience qui se vit à Dosnon pour celles qui ont la Foi. Et celles qui ne l’ont pas, bénéficient de l’ambiance et des valeurs propres au fait religieux.

A Dosnon, il est donc proposé une formation chrétienne qui consiste en un cours d’Instruction Religieuse, dispensé par l’aumônier de l’école à raison de 3/4 heure par semaine, sans obligation d’y assister, si les parents en font la demande. Le benedicite, petite prière qui consiste à rendre grâce pour le repas, est également dit à table au déjeuner et au dîner. De plus, la messe est célébrée chaque dimanche dans la chapelle de l’école pour celles qui le souhaitent.

Les commentaires sont fermés.